Le e-commerce poursuit sa croissance à deux chiffres en Europe : le chiffre d'affaires en ligne devrait augmenter cette année de 13 % pour atteindre 621 milliards d'euros. La peur des consommateurs d'acheter en ligne s'évapore !

Cette prévision provient du dernier rapport de l'Ecommerce Foundation sur le commerce électronique en Europe. Cette étude a également révélé que les pays scandinaves continuent de se classer en tête des principaux indices du e-commerce. Le Danemark est, par exemple, le pays le mieux classé d'Europe en ce qui concerne la facilité à faire des affaires, tandis que la Suède, le Danemark et la Finlande figurent tous dans le top 10 de l'indice mondial de performance logistique.

Quelle est la part des consommateurs européens ayant fait des achats en ligne ?

La part des consommateurs utilisant Internet et qui ont fait des achats en ligne au cours de l'année écoulée varie d'un pays à l'autre. En Suisse, au Royaume-Uni et au Danemark, cette part représente plus de 85%, tandis que dans des pays comme la Roumanie et l'Ukraine, elle ne représente que moins de 26%.

Ne manquez pas notre article : 5 faits marquants sur les achats en ligne en Europe

Le e-commerce européen progresse de 13 pour cent

Comme indiqué, le chiffre d'affaires européen du e-commerce BtoC devrait atteindre 621 milliards d'euros cette année. Si cette estimation se réalise, le e-commerce en Europe aura augmenté de plus de 13%. Selon l'Ecommerce Foundation, la majeure partie de de chiffre d'affaires est concentrée en Europe occidentale (66 %). L'Europe de l'Est ne représente que 23 milliards d'euros sur un total de 547 milliards d'euros.

ecommerce_europe_2019

Ne manquez pas notre article : 10 recommandations pour une meilleure industrie e-commerce en Europe

Les dépenses moyennes des acheteurs en ligne en Europe

Bien que la plus grande part du chiffre d'affaires du e-commerce du continent soit générée en Europe de l'Ouest, l'Europe du Nord est la région qui dépense le plus par acheteur en ligne : 2 046 euros par an. Les dépenses moyennes des acheteurs en ligne dans l'ensemble de l'Europe s'élevaient à 1 346 euros l'année dernière et devraient atteindre 1 464 euros d'ici la fin de l'année en cours.

La pénétration d'Internet en Europe

En Europe, le taux de pénétration d'Internet est de 82,5 %, l'Europe du Nord et l'Europe occidentale étant les régions où le taux de pénétration d'Internet est le plus élevé (93,3 et 92,3 % respectivement). Il existe encore de grandes différences entre les pays européens en la matière. Par exemple, l'Islande a un taux de pénétration d'Internet de 99 %, alors qu'en Ukraine, seuls 64 % de la population a accès à Internet.

Bien que de nombreux consommateurs en Europe aiment faire leurs achats en ligne, il y a bien sûr toujours des personnes qui sont fidèles aux magasins, parce qu'elles préfèrent voir le produit, ou simplement par habitude. Au Kosovo et au Monténégro, les gens sont plus susceptibles de s'abstenir de commander en ligne, alors qu'en Pologne, seuls 2 % préfèrent les magasins physiques aux magasins en ligne. La même idée est partagée au Danemark (11 %), aux Pays-Bas (11 %) et au Royaume-Uni (10 %).

Ne manquez pas notre article : 24% des Européens dépensent plus en magasin grâce au Click & Collect

La Belgique à la traîne

En Belgique, 90 % de la population a accès à Internet et 67 % ont effectué un achat en ligne l'année dernière, ce qui place la Belgique au milieu de tous les pays européens mais au bas de la liste pour l'Europe occidentale. Les Belges qui achètent en ligne réalisent 64 % de leurs achats dans les autres pays de l'UE et 19 % en dehors de l'UE. Les Belges sont plus fidèles à l'Europe que, par exemple, les Néerlandais, qui réalisent 42 % de leurs achats dans les autres pays de l'UE.

Ne manquez pas notre article : Alibaba ouvrira son premier hub e-commerce européen en Belgique

Peu ou pas d'obstacles

Dans toute l'Europe, Amazon est le plus gros vendeur, mais dans les pays d'Europe centrale et au Portugal, AliExpress est roi. Les consommateurs espagnols, portugais et hongrois se préoccupent davantage de la sécurité : jusqu'à un consommateur sur cinq a peur d'acheter en ligne. D'autres problèmes de confiance sont également les plus importants dans ces pays.

Ne manquez pas notre article : Les consommateurs européens font plus d'achats en ligne - et sur Amazon

Nouvelle étude Sensefuel sur « La fonction de recherche sur les sites e-commerce de mode  »

Sources : 

Vu dans cet article :