juin 13, 2019 trends

[e-commerce] Comprendre les nouvelles innovations dans la livraison du dernier kilomètre

Subscribe to Email Updates

La livraison du dernier kilomètre dans le e-commerce évolue à un rythme rapide. Grâce à des analyses avancées, à l'optimisation dynamique des itinéraires et à l'intelligence artificielle, les commerçants peuvent désormais offrir plus de rapidité et de flexibilité dans leurs livraisons.Peu de choses ont autant bouleversé le monde de la logistique que l'avènement du e-commerce. De nos jours, les attentes changeantes des clients règnent en maître. Ils veulent davantage de contrôle sur l'ensemble de l'expérience de livraison ; le suivi en temps réel, la capacité d’attribuer une note aux chauffeurs... De plus, les livraisons le jour même sont de plus en plus demandées par ces consommateurs exigeants.

Selon Ben Dunne, responsable de la livraison chez Accenture, les commerçants sont plus que conscients de ces évolutions, et beaucoup d'entre eux modifient leur chaîne d’approvisionnement pour y répondre.

"Alors que les commerçants auraient généralement honoré des commandes e-commerce à partir de centres de traitement situés à l'extérieur de la ville, ils sont de plus en plus nombreux à réaménager leurs magasins urbains pour en faire des centres de distribution ", a-t-il expliqué.

Ne manquez pas notre article : Zara exploite ses magasins pour l'exécution du e-commerce

Il a toutefois souligné que les commerçants font face à des problèmes parce que bon nombre d'entre eux continuent à avoir recours à des fournisseurs de services traditionnels qui n'ont pas amélioré leurs systèmes, ni leurs opérations pour offrir la visibilité et la souplesse requises.

"Si vous pensez aux transporteurs traditionnels, comme Royal Mail au Royaume-Uni ou An Post en Irlande, ils sont très bons pour les livraisons le lendemain et les livraisons internationales. Ils ont l'infrastructure et l'équipement nécessaires pour le faire ", a-t-il dit. "Toutefois, ils n'ont pas la flexibilité nécessaire lorsqu’il s'agit de proposer la livraison le jour même."

Des start-ups à la rescousse ?

À cet égard, il n'est pas étonnant que nous ayons constaté une augmentation importante du nombre de startups proposant la livraison le jour même, tels que Deliv, Postmates et Instacart. Ces acteurs perturbent certainement le marché, non seulement parce qu'ils sont rapides, mais aussi parce qu'ils répondent aux attentes des clients en termes de contrôle; si tant est que l'expérience “Uber-like” permette de suivre et évaluer les conducteurs.

Cependant, la rentabilité et la durabilité de ces nouveaux modèles de prestation de services continuent de susciter des inquiétudes, car ils font face à une concurrence féroce, à de faibles marges, à de potentielles mesures réglementaires contre la “gig economy” (l'économie des petits boulots) et à une foule de défis opérationnels qui ont atténué l'effet des économies d'échelle.

Ben Dunne voit aussi des problèmes dans leurs modèles de prestation : "Regardez la façon dont ils fonctionnent. Ils reçoivent une commande, puis vont directement au magasin, recueillent cette commande et vont ensuite directement au consommateur. Nous appelons cela le “modèle taxi”. Son inconvénient est qu’en une heure, seules une ou deux commandes peuvent être livrées.

Selon Ben Dunne, dans leur quête de vitesse, ces acteurs ont sacrifié le regroupement de colis, l'augmentation de la taille des livraisons et la densité des itinéraires, qui sont les principaux facteurs nécessaires pour réduire les coûts d'exploitation et accroître l'efficacité.

Les recherches menées par Accenture montrent que les coûts variables moyens par livraison de ces startups peuvent atteindre 7 à 10 dollars. Bien que les consommateurs soient prêts à payer pour une livraison le jour même, la majorité d'entre eux n’est pas disposée à payer plus de 5 dollars.

Surmonter le problème du "dernier kilomètre”

Il est clair que le nouveau champ de bataille de la Supply Chain du e-commerce est le "dernier kilomètre" et que les commerçants doivent trouver un moyen rentable de fournir une livraison le jour même.

Ne manquez pas notre article : Seuls 50 % des commerçants offrent une option de livraison express

Selon Accenture, cela peut se faire en adoptant un cadre de "prestation continue". Ainsi, les commerçants auraient la possibilité d'ajouter la collecte et la livraison de colis à l'itinéraire d'un chauffeur en continu, tout au long de la journée.

Selon Ben Dunne, pour permettre une livraison continue, une organisation doit posséder quatre capacités essentielles :

La prévision avancée : Les analyses avancées sont utilisées pour prédire les lieux de collecte et de livraison, ainsi que l'heure de la commande. Ces prévisions de commandes sont transmises au moteur d'optimisation des itinéraires afin d'améliorer les temps de réponse des chauffeurs, afin d'augmenter les collectes et les livraisons sur chaque itinéraire, et afin de réduire les coûts de transport.

La livraison optimisée : Il s'agit d'optimiser les itinéraires de livraison et de répondre aux changements tout au long de la journée, en s'appuyant sur l'analyse des données en temps réel.

Les perspectives intelligentes : il s'agit de mesurer les performances de livraison et d'identifier les opportunités d'augmenter encore la densité des itinéraires et l'efficacité de livraison. Cela inclut également des fonctions supplémentaires pour offrir aux commerçants une transparence accrue sur le processus de livraison de bout en bout, afin de surveiller le rendement du transporteur et de trouver la solution optimale parmi leurs options de livraison.

Le suivi en temps réel : il s'agit d’utiliser la technologie GPS pour offrir aux clients une visibilité et un contrôle accrus sur l'expérience de livraison de bout en bout. Cela inclut également des capacités de suivi et de traçabilité en temps réel, des notifications de livraison, des horaires de livraison flexibles et une communication instantanée avec le chauffeur ou l'opérateur du service clientèle. Ces mises à jour en temps réel sont ensuite réinjectées dans le moteur d'optimisation des itinéraires.

Ben Dunne a ajouté : "L’intérêt de cette approche, c'est que l'on s'éloigne des centres de tri parce que l'on fait des collectes dans des centres urbains ou dans un magasin et que l'on se rend ensuite chez le consommateur, ce qui signifie essentiellement que l'on collecte et livre continuellement.

L’utilisation d'un cadre de prestation continue

Il est indéniable que ce cadre s'accompagne d'une grande complexité et qu'il nécessitera d'importants investissements.

Cependant, le marché de la livraison le jour même étant en plein essor, les commerçants, les sociétés de transport de colis et les start-ups de livraison à la demande ont tous à gagner à utiliser un modèle de livraison continue plus localisé.

Bien entendu, l'investissement dédié à  cette approche dépendra de chaque entreprise, de leur capacité à offrir un service de livraison le jour même de manière rentable ou de leur choix d'exploiter le réseau de livraison d'un partenaire.

Observatoire-pratiques-recherche-e-commerce-2019

Source : information-age.com

Vu dans cet article : 

Pour aller plus loin :