e-commerce alimentaire : Comment engager les clients grâce au storytelling

Publié le 7 avr. 2021 | 4 min de lecture

Les ventes en ligne de produits alimentaires et de boissons ont grimpé en flèche depuis que le Covid-19 est apparu. A titre d’exemple, le nombre de personnes qui achètent en ligne continue d'augmenter au Royaume-Uni, selon les dernières recherches de l'Office for National Statistics (ONS) et il en va de même en France. Pour les commerçants  de produits alimentaires et de boissons, la mise en valeur des produits sur les canaux en ligne restera un moyen important de gagner la faveur des consommateurs dans la vie post-pandémique.

Donnez vie aux produits

Les consommateurs sont confrontés à une vaste gamme de choix en matière de nourriture et de boissons. Mark Smith, stratège en médias sociaux et producteur de contenu chez Double Up Social, estime que le storytelling est un moyen important de différencier votre entreprise et d'établir un lien avec vos clients potentiels.

"Les consommateurs étant plus conscients de leurs habitudes, pas moins de 63 % d'entre eux choisissent de faire leurs achats auprès de marques qui partagent également leurs valeurs, ce qui signifie qu'il est important que les marques de produits alimentaires et de boissons mettent en valeur leur histoire, leur personnel et leurs valeurs pour paraître plus authentiques et plus attachantes." explique Mark Smith. "86% des consommateurs affirment désormais que l'authenticité est un facteur clé pour décider des marques auprès desquelles ils choisissent d'acheter."

"La consommation de masse anonyme est rejetée par un nombre croissant de consommateurs", a ajouté Wouter van Dongen, fondateur de The Hyper Localist, une plateforme de e-commerce qui se concentre sur la présentation de produits locaux du patrimoine européen. C'est une tendance qui n'a fait que s'accentuer depuis que le Covid-19 est apparu, a-t-il déclaré. "La pandémie a mis en évidence notre désir de communiquer encore plus avec les gens et les lieux.

Plus que jamais, les consommateurs sont désireux d'acheter des marques authentiques et auxquelles ils peuvent s'identifier. C'est là que la narration entre en jeu", a-t-il affirmé. "Après tout, c'est grâce à la narration que les commerçants peuvent démontrer leur authenticité et établir un lien à la fois avec les consommateurs et avec l'environnement de la marque. Le storytelling est un outil pour donner vie à un produit et en faire plus qu'un simple bien de consommation."

Ne manquez pas notre article : Le contenu vidéo est le nouveau défi des e-commerçants

 

Racontez votre histoire en ligne

En février, les ventes au détail en ligne ont augmenté de 4,6% par rapport au mois précédent pour représenter plus de 36% du total des dépenses en ligne - le chiffre le plus élevé jamais enregistré, selon l'ONS. Parallèlement, les données de Barclaycard ont révélé que les dépenses d'épicerie en ligne en particulier étaient en hausse de 115% d'une année sur l'autre en février.

Et cette tendance devrait perdurer, puisque près de six Britanniques sur 10 déclarent qu'ils continueront à acheter au moins une partie de leurs produits d'épicerie en ligne après la fin des restrictions de Covid, selon Barclaycard.

À mesure que le commerce de détail se déplace de plus en plus en ligne, les magasins spécialisés connus pour donner vie aux produits en magasin devront également réorienter cette stratégie vers la vente en ligne. Comment le storytelling peut-il être mis en œuvre en ligne ? "Bien qu'il puisse parfois être difficile d'obtenir cette touche personnelle, les réseaux sociaux comme Instagram ont rendu plus facile que jamais le fait de raconter des histoires en ligne", a déclaré Mark Smith. "Que cela soit en direct et en répondant aux questions des clients, en faisant une démonstration culinaire en direct, en passant par la présentation des coulisses de votre entreprise par le biais de stories ou de "Reels ", il existe de nombreuses façons de raconter votre histoire."

Ne manquez pas notre article : [secteur alimentaire] 6 stratégies pour préparer le nouvel avenir du e-commerce

 

Via sa plateforme de e-commerce The Hyper Localist, Wouter van Dongen s'est efforcé de donner vie aux histoires qui se cachent derrière les produits locaux afin de "permettre aux clients de découvrir le patrimoine local de près. Qu'il s'agisse de bonbons fabriqués à Turin depuis 1857 ou d'un café historique de Vienne, ce sont tous des produits et des lieux liés à l'histoire et la culture locales », a-t-il déclaré.

Wouter van Dongen cherche à raconter les histoires de produits "d'une manière engageante et interactive". Il poursuivit : “Nous faisons beaucoup de recherches sur Instagram et nous partageons certaines de nos découvertes européennes préférées avec nos abonnés, en utilisant à la fois notre propre contenu, mais aussi celui des autres. Sur notre blog, nous écrivons des articles plus détaillés sur certains produits et lieux "hyper" locaux, offrant un contexte plus historique et culturel. Et enfin, nous avons récemment commencé à utiliser TikTok pour créer de courtes vidéos amusantes."

Même les produits qui ne proviennent pas de destinations aussi lointaines peuvent prendre vie en utilisant ces mêmes tactiques, en présentant une interview d’un fromager dont vous proposez les produits sur votre site web ou en montrant les coulisses sur Instagram. Et c'est quelque chose que les acheteurs voudront voir davantage. "Les consommateurs s'attendent déjà à ces efforts, qui ont été renforcés depuis le Covid, et ceux qui ne le feront pas risquent probablement de se retrouver derrière leurs concurrents", a déclaré Mark Smith.

Il a cité les boissons Innocent comme exemple d'une marque qui raconte bien les histoires sur les réseaux sociaux. "L'approche informelle et ludique de leur storytelling vous saisit et vous engage dans les valeurs de la marque", a déclaré Mark Smith. La chaîne de restaurants Wagamama a également donné vie à sa marque en "recréant l'expérience en magasin à la maison, en présentant des recettes préparées par leurs chefs, des initiatives en faveur de la santé mentale des étudiants et bien d'autres choses encore", a-t-il ajouté.

"J'aime aussi le storytelling numérique de finefoodspecialist.co.uk. Tous les deux jours, ils présentent des recettes de produits, organisent des questions-réponses avec leur public et présentent leurs fournisseurs, tout en gardant le consommateur engagé et inspiré - la clé de ce que doit être un bon storytelling de marque", a expliqué Mark Smith au média en ligne Specialty Food.

Pour la nourriture et les boissons, le storytelling peut également être un moyen essentiel de mettre en valeur les ingrédients et les techniques artisanales. "Vos produits sont-ils fabriqués localement ? Sont-ils faits à la main ? En présentant l'histoire de la fabrication de chaque produit, les consommateurs acquièrent un sentiment plus profond de compréhension et de confiance dans votre produit et votre marque, ce qui les transformera probablement en clients fidèles", a signalé Mark Smith. L'art de raconter des histoires est quelque chose que les détaillants en alimentation fine ont perfectionné au fil des ans - en transposant ces compétences sur leurs canaux en ligne, les entreprises ouvrent la porte à de nouvelles opportunités de faire connaître la bonne nourriture et les bonnes boissons.

La recherche vocale dans l'e-commerce

Source : specialityfoodmagazine.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail