Comment la vente au détail hybride s'impose pour Noël

Publié le 25 oct. 2022 | 3 min de lecture

L'une des conséquences imprévues de la crise économique qui frappe l’Europe a été de modifier les habitudes d'achat. Naturellement, les consommateurs à court d'argent sont à la recherche de bonnes affaires, d'offres et d'opportunités.

Un nombre croissant d'entre eux se dirige vers les magasins physiques pour chercher les bonnes affaires dans les rayons, pour trouver des articles à prix réduit afin d'économiser.

Cette évolution est particulièrement bénéfique pour les magasins discount et de bonnes affaires, dont on prévoit qu'ils seront les gagnants de ce Noël, attirant un nombre record de clients qui souhaitent faire leurs achats de Noël en respectant leur budget.

A noter également que, selon une étude, 86 % des commerçants discount s'attendent à une forte croissance ce trimestre, suivis par 85 % des enseignes de qualité, en grande partie grâce à la fréquentation des magasins par des consommateurs qui ont déclaré aux mêmes chercheurs qu'ils souhaitaient dépenser 25 à 30 % de moins à Noël. Cependant, les commerçants - même dans le segment des magasins discount et de bonnes affaires - qui proposent le Click & Collect et d'autres formes de distribution hybride devraient connaître la plus forte croissance. En fait, les magasins qui proposent le Click & Collect devraient voir leurs ventes augmenter de 42 % par rapport à leurs concurrents qui ne le font pas.

Ne manquez pas notre article : 24% des Européens dépensent plus en magasin grâce au Click & Collect

Cette évolution s'inscrit dans le cadre d'un mouvement plus large de la vente au détail, motivé par la nécessité pour les magasins physiques d'offrir aux clients une expérience beaucoup plus numérique et hybride. Cela va bien au-delà du Click & Collect. Une étude menée auprès de plus de 12 000 acheteurs au Royaume-Uni, aux États-Unis, en France, en Espagne, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Chine, publiée cette semaine, montre que 71 % d'entre eux privilégieront les achats en magasin s'ils bénéficient d'une expérience agréable. Un tiers des acheteurs attend désormais des magasins qu'ils investissent dans des technologies numériques de paiement et de libre-service (41 %), ainsi que dans des écrans interactifs (37 %) qui leur permettent d'explorer les gammes et de personnaliser les services ou les produits (39 %).

Le métaverse intrigue les acheteurs britanniques : 33 % d'entre eux attendent des commerçants qu'ils fournissent des informations sur la manière de visiter leur magasin dans le métaverse ou dans un autre espace virtuel.

Ne manquez pas notre article : Comment le Metaverse va changer le e-commerce pour toujours

Le phygital, c'est-à-dire la fusion des environnements physique et numérique, est tout aussi important : 38 % des acheteurs s'attendent à ce que des écrans numériques interactifs ou des tablettes permettent d'accéder en magasin aux mêmes outils de recherche et de découverte que ceux disponibles en ligne.

La combinaison de ces éléments avec la nécessité d'atteindre les consommateurs en fonction de leurs croyances culturelles et de leurs penchants sociaux - durabilité, éthique - plutôt que de faire de la publicité en fonction du prix, s'avère également essentielle. L'association de ce monde fusionné, en ligne et en magasin, avec le bon message peut être très puissante.

À moins que vous ne cibliez la génération Z, qui semble très attachée à la vente au détail numérique. Selon une autre étude, près de 50% des acheteurs de la génération Z déclarent que les achats en magasin les rendent anxieux.

Le message est donc clair : les acheteurs aiment les magasins, ils y recherchent les bonnes affaires, mais ils veulent aussi le faire en ligne. Pour de nombreux commerçants, la technologie est déjà là, il s'agit de savoir comment la déployer correctement pour relever ces défis. Mais la confiance des consommateurs étant au plus bas, et les taux d'intérêt et d'inflation atteignant des sommets, investir maintenant est tout ce que vous pouvez faire.

New call-to-actionCrédit photo : Shutterstock 

Source : internetretailing.net

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail