décembre 06, 2017 trends

Céline se lance dans le e-commerce

Subscribe to Email Updates

Depuis hier, la sphère de la mode toute entière se réjouit de l'annonce faite par Céline. La marque française de prêt-à-porter féminin et de maroquinerie - fondée en 1945 par Céline Vipiana et notamment connue pour ses sacs à main - vient de lancer sa propre activité en ligne en France, avant un déploiement plus large en 2018.

La maison de couture française emblématique - du conglomérat de luxe LVMH et sous la direction créative de Phoebe Philo depuis 2008 - a décidé de se positionner dans le monde des ventes numériques à travers son propre site e-commerce. Pour la première fois, l’ensemble des produits de la griffe seront disponibles en ligne.

La nouvelle version de celine.com est lancée depuis hier en France et sera suivi d’une campagne publicitaire mi-décembre. Le déploiement se fera dans le reste de l'Europe et aux Etats-Unis en 2018, suivie par le Japon en 2019.

celine-e-commerce-2 copie.jpg

Le site e-commerce, qui présente le même design épuré et minimaliste que la marque, sera une destination phare pour la maroquinerie, les accessoires, les bijoux et les chaussures. La maison offrira également des services associés attachés au multicanal comme le Click-and-Collect, les retours en magasin et à domicile ainsi que la prise de rendez-vous en ligne.

« Le site de commerce électronique se lance comme prévu, avec des objectifs commerciaux ambitieux, mais aussi comme un outil clé pour augmenter la visibilité, recruter de nouveaux clients et fournir un service complet à nos clients qui recherchent une expérience globale, combinant des points de contact numériques et physiques », a déclaré un porte-parole de la marque.

Le groupe LVMH, qui cherche à se protéger contre la marche des géants de l'Internet tels qu’ Amazon et Alibaba a progressivement renforcé sa présence numérique cette année.

La marque Céline a rejoint Instagram en février et a déjà récolté plus de 640 000 abonnés. Elle a également ouvert un compte WeChat en novembre pour atteindre les clients chinois.

La montée en puissance du commerce en ligne est l’une des rares opportunités de croissance dans un marché du luxe stagnant. Ce dernier s‘est tardivement mais largement converti au e-commerce. En effet, les maisons Louis Vuitton et Gucci ont lancé leurs propres sites en Chine l’été dernier, LVMH a lancé 24 Sèvres, un site multimarques en mai.

En revanche, Chanel ne prévoit pas pour l‘instant de proposer ses produits sur Internet. Bruno Pavlovsky, président des activités mode de la griffe, déclarait récemment que cette position visait à préserver son exclusivité et son attractivité.

Selon les estimations du cabinet Bain & Co, les ventes de luxe en ligne devraient grimper de 24% en 2017 pour totaliser 9% à 10% du marché et devraient atteindre 25% d‘ici à 2025.

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source : www.harpersbazaar.com

Pour aller plus loin :