juin 22, 2018 trends

Carrefour : la stratégie e-commerce de l'enseigne commence à porter ses fruits

Subscribe to Email Updates

Cette semaine, l’agence de presse Reuters évoque, dans un article écrit par le journaliste Dominique Vidalon, les performances e-commerce de l’enseigne Carrefour. 

 “La stratégie e-commerce de l'enseigne commence à porter ses fruits”. C’est ce qu’Alexandre Bompard, le patron de Carrefour, a déclaré vendredi 08 juin aux actionnaires. Les  nouvelles alliances avec les géants de la technologie Google et Tencent en Chine ont montré que l'offensive du commerce électronique français avait un impact.

carrefour-googleSébastien Missoffe, vice-président, directeur général de Google France (à gauche)  et Alexandre Bompard, PDG de Carrefour (à droite)    © Olivier Vigerie, Carrefour DR

Alexandre Bompard, qui a pris ses fonctions de PDG en juillet 2017, a déclaré que l'accélération de l'expansion de son commerce numérique était une priorité «absolue» face à la concurrence d'Amazon et des autres concurrents en ligne.

"Il y a six mois, nous étions isolés. Toutes les alliances commerciales se déroulaient sans nous. Maintenant, nous avons des accords avec Tencent et Google ", a déclaré le PDG de Carrefour lors de la réunion annuelle des actionnaires de la société.

"Votre entreprise est redevenue attrayante et résolument offensive. Je suis très fier du partenariat avec Google qui montre que Carrefour est de retour au plus haut niveau mondial "a-t-il déclaré.

En janvier dernier, le plus grand détaillant européen a annoncé son intention de réduire les coûts, de stimuler les investissements dans le e-commerce et de rechercher un partenariat en Chine pour augmenter ses profits et ses revenus et battre ses concurrents nationaux.

Dans le cadre de ces plans, Carrefour a annoncé qu'il faisait équipe avec Google pour dynamiser son e-commerce en France.

Carrefour était à la traîne en matière de e-commerce et l'accord conclu avec Google est en ligne avec les projets d’Alexandre Bompard d'investir 2,8 milliards d'euros dans le commerce numérique d'ici 2022, soit six fois son taux d'investissement passé.

A lire également, notre article : Carrefour accélère sa digitalisation et annonce le lancement de 3 offres

Il intervient après un accord conclu en mars entre Amazon et l’enseigne française haut de gamme Monoprix et qui permet au géant américain en ligne faire un nouvelle percée dans le commerce alimentaire en France.

A lire également, notre article : Amazon et Monoprix nouent un partenariat

D'autres initiatives numériques de Carrefour ont inclus l'ouverture de son premier magasin high-tech à Shanghai le mois dernier en partenariat avec Tencent.

A lire également, notre article : Les partenaires Carrefour Chine et Tencent inaugurent l'enseigne "Le Marché"

Le groupe a également annoncé une alliance d'achat de cinq ans avec son homologue Systeme-U, qui fait de Carrefour le plus gros acheteur sur son marché.

En avril, Carrefour a toutefois annoncé des perspectives prudentes pour l’année, après un ralentissement de la croissance des ventes au premier trimestre et la faiblesse persistante du marché français laissant penser que la chaîne de supermarchés est sur la voie du rétablissement.

New Call-to-action

Source : reuters.com

Pour aller plus loin :

Crédit photo : Flickr