Asos voit l'inflation frapper ses clients alors que les ventes ralentissent et que les retours augmentent

Publié le 17 juin 2022 | 4 min de lecture

Asos affirme que ses clients au Royaume-Uni et en Europe ressentent maintenant les effets de l'inflation, alors que les ventes ralentissent et que les taux de retour augmentent.

Cette déclaration intervient alors que le commerçant de Fast Fashion a annoncé aujourd'hui qu'il avait nommé un nouveau directeur général et un nouveau président. José Antonio Ramos Calamonte, ancien directeur commercial d'Asos et ancien directeur général de la marque portugaise Salsa Jeans, devient directeur général avec effet immédiat, tandis que Jørgen Lindemann succèdera à Ian Dyson à la présidence de la société en août.

Ian Dyson déclare à ce sujet :  

"Depuis qu'il a rejoint l'entreprise, José a apporté une énorme contribution, en conduisant le changement à travers notre fonction commerciale et en apportant une nouvelle énergie et un nouvel enthousiasme aux fonctions centrales de produits et de commerce de l'entreprise. "José était un élément essentiel de l'équipe de direction qui a développé la stratégie d'ASOS, décrite l'année dernière, par rapport à laquelle nous faisons des progrès continus, malgré le contexte de conditions de marché difficiles."

Ne manquez pas notre article : Asos se fait une place dans le e-commerce grâce à une forte identité de marque

 

Mise à jour commerciale

Au troisième trimestre de son exercice financier - les trois mois se terminant le 31 mai - Asos a déclaré des ventes de 983,4 millions de livres sterling (1,148 milliard d’euros), en baisse par rapport aux 987,9 millions de livres sterling (1,153 milliard d’euros) de l'année précédente. Les ventes au Royaume-Uni ont augmenté de 4% à 431,8 millions de livres sterling (504,1 millions d’euros) et aux États-Unis de 21% à 141,9 millions de livres sterling (165,68 millions d’euros) , mais dans l'Union Européenne (UE), les ventes ont diminué de 5% à 294 millions de livres sterling (343 millions d’euros) et les ventes dans le reste du monde ont diminué de 20% à 115,7 millions de livres sterling (135 millions d’euros). Le nombre de clients du programme de fidélité Premier - qui ont tendance à acheter plus souvent et à dépenser plus - a augmenté de 19% d'une année sur l'autre, tandis que les ventes de la marque Topshop ont augmenté de 69%. Aux États-Unis, Asos vend désormais sa marque Asos Design dans 11 magasins Nordstrom américains et en ligne, tandis que Topshop et Topman ont été relancés dans les magasins Nordstrom Canada. Les ventes d'Asos Design ont augmenté de 5 % d'une année sur l'autre. 

Au cours des neuf premiers mois de son exercice financier, le chiffre d'affaires du groupe Asos a augmenté de 1 % pour atteindre 2,99 milliards de livres sterling (3,49 milliard d’euros), avec des ventes en hausse au Royaume-Uni (+7 % à 1,3 milliard de livres sterling) et aux États-Unis (+12 % à 394,5 millions de livres sterling), mais en baisse dans l'Union Européenne (-4 % à 871,4 millions de livres sterling) et dans le reste du monde (-16 % à 394,3 millions de livres sterling). 

Asos s'attend maintenant à ce que les ventes annuelles soient supérieures de 5 à 7 % à celles de l'année dernière et que les bénéfices avant impôts se situent entre 20 et 60 millions de livres. La dette nette devrait se situer entre 75 et 125 millions de livres sterling (87 et 145 millions d’euros). 

Ne manquez pas notre article : Asos étend son outil de recherche visuelle à l’international

 

Comment les acheteurs achètent

Les consommateurs britanniques ont acheté davantage de vêtements de vacances et de vêtements de cérémonie pour les événements. Toutefois, la croissance des ventes au Royaume-Uni et dans l'UE a été compensée par une augmentation "significative" des taux de retour, le commerçant ayant vu l'inflation affecter les dépenses des clients. Selon Asos, les retours ont des répercussions sur les coûts d'entreposage et de livraison, alors qu'elle doit également réduire ses prix pour écouler les articles retournés. Asos s'attend à ce que ses bénéfices annuels se situent dans le bas de la fourchette si les taux de retour ne s'améliorent pas en avril et si les ventes continuent à faiblir. 

L'acquisition de nouveaux clients s'est ralentie, un an après l'acquisition de Topshop, tandis que les marges bénéficiaires ont diminué de 310 points de pourcentage de base à 44%, reflétant des taux d'expédition plus élevés qui sont maintenant verrouillés pour la seconde moitié de l'année, des niveaux de remise plus élevés et le type de produits qui se vendent maintenant. 

Cependant, le commerçant affirme que ses opérations sont désormais plus solides, car il a amélioré son stock pour rendre les produits à la fois plus récents et plus disponibles, et parce qu'il continue à demander à ses partenaires de marque de livrer davantage de marchandises directement

Mat Dunn, directeur de l'exploitation d'Asos, déclare : 

"Lors de nos résultats semestriels, nous avons présenté les mesures que nous avions prises pour faire face à un contexte plus difficile, notamment le travail entrepris face aux défis de la chaîne d'approvisionnement mondiale qui a conduit à une amélioration du profil des stocks et à une augmentation de la nouveauté et de la disponibilité. Nous en avons vu le bénéfice sous la forme de ventes brutes solides et d'une nouvelle accélération de la croissance aux États-Unis. Dans le même temps, nous avons constaté que l'impact des pressions inflationnistes n'a pas encore été ressenti par nos clients.”

"Ce qui est maintenant clair, sur la base de l'augmentation significative des taux de retour que nous avons observée, c'est que cette pression inflationniste a un impact croissant sur le comportement d'achat de nos clients. Il est trop tôt pour dire combien de temps le modèle actuel de comportement des clients va se poursuivre, mais nous prenons des mesures rapides et décisives pour minimiser les impacts, tout en continuant à mettre en œuvre les initiatives stratégiques que nous avons présentées en novembre et qui garantiront qu'Asos se construit sur le long terme."

New call-to-action

Crédit photo : Sensefuel

Source : internetretailing.net

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail