juillet 12, 2018 trends

Amazon : 80% de la croissance e-commerce 2018 aux US

Subscribe to Email Updates

Selon le cabinet d’étude eMarketer, le géant américain Amazon s’apprête cette année à s’emparer de plus de 80% de la croissance du e-commerce aux Etats-Unis. Son volume d'affaires devrait augmenter de 29%, pour atteindre 258,22 milliards de dollars, alors même que le e-commerce devrait croître de 16% dans le pays cette année (passant de 453 à 522 milliards de dollars). Prime Day - les journées de promotions qui auront lieu les 16 et 17 Juillet - ne fera qu'accélérer la tendance. Selon les prévisions d'eMarketer, les membres de Prime devraient augmenter de 12,5% pour atteindre 58,7 millions de ménages et 109,5 millions d'utilisateurs.

000291876_87

Un chiffre qui inclut les différentes activités d’Amazon

La dominance d’Amazon sur le marché du e-commerce américain, comme présentée par eMarketer, est particulièrement frappante en termes de valeur marchande brute parce que ce chiffre inclut les commissions perçues par le e-commerçant, des commerçants qui ont recours à sa marketplace et qui sont à l’origine de la moitié des marchandises vendues sur le site.

Compte tenu de sa taille, le chiffre cité par le cabinet d’étude comprend probablement Amazon Web Services (AWS), l'unité de services de cloud computing très rentable de la société et / ou les recettes publicitaires. “Ce que nous savons, c'est que les ventes nettes d'Amazon ont atteint l'an dernier 177,9 milliards de dollars. Et seuls 79 milliards de dollars étaient des ventes au détail, ce qui inclut les activités de vente d'Amazon, sa marketplace et ses services de gestion de stock et d’expédition pour les vendeurs” note Nick Egelanian, retail analyste et directeur du cabinet de consulting RetailWorks. "Seul Amazon Retail représente les ventes réelles d'Amazon", a-t-il ajouté.

A lire également notre article : [Infographie] Comment Amazon réalise ses milliards de dollars

Même si Nick Egelanian ne conteste pas la prédiction d'eMarketer selon laquelle Prime Day va conquérir 12,5% de nouveaux membres cette année, l'adhésion à Prime a ,selon lui, atteint la saturation aux États-Unis.

La prolongation de l'événement, passant de 30 à 36 heures cette année, est prévue pour générer une hausse de 60% des revenus par rapport à l'année dernière. Le géant du e-commerce est confiant : deux faits diffèrent par rapport à l’an dernier :

  • Prime compte officiellement 100 millions de membres Prime dans le monde
  • Amazon est désormais propriétaire de la chaîne alimentaire Whole Foods.

A lire également notre article : Amazon Prime atteint les 100 millions d’abonnés

Amazon est confronté à la concurrence d'autres commerçants

Walmart fut jusqu’à présent, l’un des rares à tenter de contrer l'événement. Mais cette année, des commerçants (de produits électroniques en particulier) ont augmenté leurs assortiments et font des promotions, offrant aux acheteurs avertis l’occasion de comparer les prix et de s'assurer qu'Amazon propose vraiment la meilleure affaire !

 «Plus que jamais, nous prévoyons que d'autres commerçants déploient une forte dose de promotions avant, pendant et après le Prime Day, dans l'espoir d'attirer les acheteurs et les dollars. Ils auront à faire face à de gros challenges et à prendre des décisions difficiles ". commente Charlie O'Shea, analyste au département retail, chez Moody's.

télécharger Guide Sensefuel Bien choisir son moteur de recherche e-commerce 2017/18

 Source retaildive.com

Pour aller plus loin :