Alors que le e-commerce arrive à maturité en Asie, les commerçants doivent relever de nouveaux défis

Publié le 18 mars 2021 | 4 min de lecture

Nous sommes entrés dans "la fin du commencement" du e-commerce en Asie ! Tout comme l’Asie a été le moteur de la croissance du commerce de détail au cours de la dernière décennie, elle représente désormais plus de 50% des ventes mondiales du e-commerce. Aujourd'hui, il ne s'agit plus de savoir si les gens vont faire leurs achats en ligne mais plutôt à quelle fréquence ils achètent et combien ils dépenseront.

Le e-commerce a toujours été destiné à transformer le commerce de détail, mais le Covid-19 a sans conteste accéléré sa trajectoire. Si les 25 premières années ont apporté un accès numérique et testé des concepts d'expériences de vente au détail supérieures, l'année dernière a prouvé sa nécessité et sa viabilité.

En Thaïlande, le nombre de ménages achetant en ligne a augmenté de 58%, tandis que les pays voisins ont également connu une croissance : Singapour avec 47%, Hong Kong avec 46% et l'Indonésie urbaine avec 15%. Dans les pays où le contrôle des mouvements a été beaucoup plus strict en raison du Covid-19, comme les Philippines, l'augmentation a été enregistrée à 325%.

Ne manquez pas notre article : La Chine est sur le point de franchir une étape historique en matière de e-commerce - et aucun autre pays ne s'en approche

La fréquence des achats en ligne a également augmenté. Par exemple, le nombre de fois où les consommateurs ont fait des achats en ligne au cours des 12 derniers mois a augmenté de 29 % en Corée du Sud. La situation est encore meilleure sur des marchés comme Singapour, où non seulement la fréquence des visites a augmenté de 11%, mais où les dépenses en ligne ont également augmenté de 16%.

La croissance du e-commerce a modifié la dynamique du pouvoir entre les consommateurs, les marques, les détaillants, et des acteurs numériques tels qu'Alibaba Group Holding, JD.com et Pinduoduo Inc. qui sont désormais au sommet de la chaîne alimentaire du commerce de détail. Aujourd'hui, la vente en direct occupe le devant de la scène en Asie du Sud-Est grâce à Shopee et Lazada, et les liens de fidélité et de confiance des consommateurs sont renforcés grâce aux réseaux et aux communautés engagés dans le social shopping.

Le rythme du changement variera d'un pays à l'autre en fonction de l'état de maturité numérique de chacun, mais ce qui est certain, c'est que la quasi-totalité de la croissance du commerce de détail des biens de consommation à rotation rapide proviendra désormais du e-commerce.

Les vingt prochaines années verront l'émergence d'un nouveau type d'entreprises et des façons différentes d'aborder les défis, où le commerce de détail sera moins axé sur la logistique et davantage sur la découverte et la sélection personnalisées. Il s'agit d'acquérir une compréhension plus profonde, d'explorer davantage et de moins deviner : une refonte de la découverte de l'acheteur.

Dans cette phase suivante, la confiance est renforcée, le passage de la niche à la nécessité se produit, le remplacement du banal, l'exploration de nouvelles catégories et de nouveaux cas d'utilisation inexploités ou même inimaginables se produisent, et l'intégration transparente dans le commerce omnicanal devient complète.

Mais l'avenir n'est pas sans défauts; il y a quelques inconnues à venir. Tout d'abord, la fragmentation du commerce de détail ne fera que s'accentuer. Même sous la bannière d'un commerçant, de nombreux autres revendeurs utilisent leurs plateformes pour entrer en contact avec les consommateurs. Les facteurs historiques que sont la qualité et la présence d'un large éventail de produits deviennent encore plus difficiles à gérer.

Deuxièmement, il y a le défi des réalités divergentes. L’offre d'expériences d'achat fluides sur toutes les plateformes et canaux a créé un terrain de jeu passionnant pour les consommateurs. Le défi pour les commerçants physiques consiste à adopter cette technologie pour créer des expériences omnicanales.

Ne manquez pas notre article : Pourquoi la Chine a-t-elle une décennie d'avance sur le social shopping ?

Troisièmement, le rôle du magasin physique sera redéfini. Les consommateurs continueront à s’y rendre, mais si les commerçants veulent inciter les gens à dépenser davantage dans leurs magasins ou attirer de nouveaux acheteurs, ils doivent passer au numérique et jouer fortement sur leur image de confiance ou la relation établie au fil des ans. L'ajout d'un engagement expérientiel et social dans l’ensemble peut les aider à battre les commerçants de commerce électronique à leur propre jeu.

Quatrièmement, la lutte pour l'attention s'intensifiera. La prochaine phase sera un marché plus fragmenté avec de nouvelles plateformes en ligne, de nouveaux détaillants et de nouvelles marques. Plusieurs considérations sont à prendre en compte : les mots clés et les publicités sont-ils suffisants pour attirer et retenir l’attention des acheteurs à l’avenir ? Dans quelle mesure le rôle du prix et des promotions sera-t-il différent ? Quel rôle la fidélité jouera-t-elle dans le monde omnicanal des acheteurs ?

Enfin, les attentes de confort et de rapidité encore plus grandes dans la livraison du dernier kilomètre ne feront qu'augmenter. Il ne s'agit plus de savoir ce qui est faisable, mais comment répondre et nourrir l'appétit pour des services de livraison plus rapides.

Ceux qui se reposent maintenant dormiront peut-être pendant la période de croissance la plus formatrice du e-commerce. La réussite du e-commerce en Asie réside dans la compréhension approfondie du comportement en constante évolution des consommateurs et dans la rapidité à fournir des moyens innovants pour rendre la vie des consommateurs plus facile et meilleure.

Il restera l'élément le plus critique de toute entreprise, d'autant plus que les besoins des consommateurs se polarisent. Si vous pensez connaître le e-commerce en Asie, détrompez-vous. Nous sommes à "la fin du commencement" du e-commerce et le meilleur reste à venir !

New call-to-action

Source : www.scmp.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail