Alibaba veut promouvoir les PME françaises

Publié le 17 janv. 2024 | 2 min de lecture

Cette semaine, l'agence gouvernementale française Business France et Alibaba ont lancé un partenariat visant à promouvoir les PME françaises. Grâce à cette initiative, les commerçants en ligne peuvent plus facilement promouvoir leurs produits à l'échelle mondiale. Cela permettra d'augmenter le nombre d'entreprises exportatrices en France.

Le géant du commerce électronique Alibaba a lancé cette semaine une plateforme destinée à aider les petites et moyennes entreprises (PME) françaises à se numériser et à s'internationaliser. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'initiative "Osez l'export !" du gouvernement français.

Augmenter de 33 % le nombre d'entreprises exportatrices

Actuellement, environ 150 000 entreprises françaises exportent. Le gouvernement souhaite augmenter ce nombre de 33 % d'ici à 2030. Pour ce faire, il va promouvoir les produits français à l'étranger. C'est là qu'intervient Alibaba.

Ne manquez pas notre article : Alibaba lance Miravia en Espagne, une nouvelle marketplace pour la mode, la beauté et le lifestyle

200 PME seront sélectionnées

Deux cents PME françaises peuvent accéder à la plateforme B2B d'Alibaba, qui leur permet de promouvoir leurs produits auprès de 47 millions d'acheteurs dans le monde. Les entreprises éligibles ont accès à un compte "Gold Supplier", qui leur offre le plus haut niveau de service de la part d'Alibaba.

Le compte sera disponible pendant 24 mois, à un tarif négocié de 2 250 euros hors taxes. Le prix d'origine est de 14 000 euros. Avec ce compte, les entreprises peuvent lancer une boutique en ligne sur mesure, tout en bénéficiant d'outils marketing, d'une présence dans le showroom d'Alibaba France et d'un accompagnement personnalisé de la part de Business France et d'Alibaba.

Ne manquez pas notre article : Alibaba pèsera-t-il plus qu'Amazon en 2030 ?

Priorité aux vendeurs de produits locaux

Tous les vendeurs en ligne ne sont pas éligibles au programme. Il est évident que l'accent est mis sur les vendeurs de produits locaux. Les marchands qui souhaitent poser leur candidature doivent être légalement enregistrés et fabriquer leurs produits en France. L'entreprise doit avoir au moins un an d'existence et avoir réalisé un chiffre d'affaires transfrontalier au cours du dernier exercice.

Le commerçant doit également détenir un titre de propriété intellectuelle sur ses produits et avoir au moins 10 produits à présenter. En outre, le vendeur doit avoir au moins un employé qui se consacre à l'exportation. Il doit également participer activement à la plateforme.

New call-to-action

Crédit photo :

Source : ecommercenews.eu

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail