Alibaba cherche à étendre sa filiale sud-asiatique Lazada à l'Europe

Publié le 5 mai 2022 | 2 min de lecture

Alibaba Group envisage d'étendre sa branche d'Asie du Sud-Est, Lazada, à l'Europe, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier, la société chinoise de e-commerce cherchant à poursuivre sa croissance à l'étranger dans un contexte de ralentissement des opportunités en Chine.

Cette initiative intervient quelques mois après l'ouverture par Cainiao, la branche logistique d'Alibaba, d'une plateforme centrale pour les ventes européennes en Belgique.

Le géant Alibaba est déjà présent en Europe via sa plateforme mondiale de e-commerce, AliExpress, qui cible principalement les consommateurs à la recherche de produits de fabricants chinois tels que des accessoires pour smartphones et des vêtements.

Lazada prévoit de cibler les vendeurs européens locaux, tandis qu'AliExpress continuera de se concentrer principalement sur les ventes transfrontalières en provenance de Chine, a déclaré l'une des sources à Reuters. Le PDG de Lazada Thailand, James Dong, contribuera à la mise en œuvre de cette initiative, a déclaré cette même source.

Le responsable du commerce international d'Alibaba, Jiang Fan, s'est rendu à Singapour en avril pour discuter de l'expansion, a ajouté la même source.

Ne manquez pas notre article : Alibaba prévient d'un ralentissement des dépenses de consommation en Chine

Lazada et Alibaba n'ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires de Reuters.

Les sources n'ont pas précisé dans quels pays européens Lazada avait l'intention de s'étendre. Les détails étaient en cours de finalisation, ont-elles dit. Elles ont refusé d'être identifiées, car elles n'étaient pas autorisées à parler aux médias.

En Chine, Alibaba a fait face à une forte concurrence de la part de rivaux tels que Pinduoduo et Douyin, filiale de ByteDance, tandis que les nouvelles réglementations ont limité les possibilités d'expansion.

Lazada a été fondée en 2012 par l'incubateur allemand de technologies Internet Rocket pour devenir la réponse de l'Asie du Sud-Est à Amazon. Alibaba en a acquis une participation majoritaire pour environ 1 milliard de dollars en 2016 dans ce qui était la plus grande opération étrangère de la firme chinoise à l'époque.

Alibaba a déclaré en décembre avoir fixé des objectifs pour la marketplace d’Asie du Sud-Est de 100 milliards de dollars en volume brut de marchandises et 300 millions d'utilisateurs.

Ne manquez pas notre article : Alibaba pèsera-t-il plus qu'Amazon en 2030 ?

Lazada a généré 21 milliards de dollars de volume brut de marchandises au cours de l'année qui s'est achevée fin septembre 2021 et comptait 159 millions d'utilisateurs, alors que la concurrence s'intensifie avec son plus grand rival Shopee, propriété de Sea Ltd.

Shopee elle-même s'est développée à l'échelle mondiale, pénétrant des marchés tels que la Pologne, l'Espagne et la France l'année dernière. Mais elle s'est retirée de l'Inde et de la France en mars, face à de faibles perspectives de croissance.

New call-to-action

Source : reuters.com

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail