octobre 17, 2017 trends

Alibaba annonce investir 15 milliards de dollars dans la R&D

Subscribe to Email Updates

Alibaba dépense beaucoup d'argent pour dépasser son image de simple marketplace online. Mercredi dernier, lors de sa conférence annuelle sur le cloud computing à Hangzhou, le CTO (Chief Technology Officer) de l’entreprise, Jeff Zhang, a annoncé que la société va lancer Alibaba DAMO Academy, un programme qui va permettre de mettre en place des laboratoires de recherche et développement dans le monde entier.

DAMO, qui signifie en anglais “Discovery, Adventure, Momentum, and Outlook,” souligne l'ambition d'Alibaba de devenir un géant technologique mondial, capable de rivaliser avec Google, Microsoft et Amazon. L’académie ouvrira sept laboratoires: deux seront en Chine (à Beijing et à Hangzhou, siège de l’entreprise), tandis que les autres seront à Singapour, Moscou, Tel-Aviv, Bellevue (dans la région de Seattle) et San Mateo (dans la Silicon Valley). Ils se concentreront sur "la recherche technologique fondamentale et disruptive dans des domaines tels que la data intelligence, le traitement automatique du langage naturel, l'informatique quantique et le machine learning". Les laboratoires publieront des articles et développeront des technologies pouvant être utilisées à la fois par Alibaba et par des tiers.

Selon un porte-parole, le laboratoire de Singapour sera le premier à ouvrir à l'étranger, avec un lancement prévu pour le début d’année prochaine. L'académie recrute actuellement 100 chercheurs pour rejoindre le projet. Alibaba a également formé un conseil consultatif qui comprend des scientifiques provenant d'instituts de recherche chinois et étrangers. Parmi eux, George Church, généticien de Harvard, fondateur du Personal Genome Project, et Jeanette Wing, directrice du Data Science Institute de l'Université de Columbia et ancienne vice-présidente de Microsoft Research.

Le financement de l'académie s'inscrit dans le cadre d'un investissement de plus de 15 milliards de dollars dans la Recherche et le Développement qu'Alibaba a prévu pour ces trois prochaines années.

L'annonce intervient alors que le mastodonte du e-commerce ainsi que d'autres sociétés chinoises spécialisées dans les services internet regardent vers l'étranger pour améliorer leur R&D. En mai, le géant des médias sociaux basé à Shenzhen, Tencent, a annoncé qu'il lancerait un laboratoire de recherche sur l'IA à Seattle, dirigé par Yu Dong, ancien scientifique de Microsoft. Ce mois-ci, le géant chinois Didi Chuxing a ouvert son centre de R&D sur l’IA à Mountain View, en Californie, pour développer une technologie de véhicules autonomes. Baidu, le géant chinois des moteurs de recherche, possède également un laboratoire d'intelligence artificielle dans la Silicon Valley depuis 2013. La construction de tels laboratoires en dehors de la Chine aide ces entreprises à attirer des talents à l'échelle mondiale.

La Alibaba DAMO Academy marque également la volonté du géant chinois d'aller plus loin, vers d'autres domaines de la technologie. Un effort qui reflète celui d'Amazon, l'analogue américain le plus proche de l'entreprise. Alibaba a investi massivement dans le cloud computing et dispose désormais de 14 centres de données répartis en Chine, dans la Silicon Valley, en Europe et en Asie du Sud-Est et qui desservent tous les clients utilisant Alibaba Cloud, un service similaire à Amazon Web Services. La société a versé des ressources dans l'intelligence artificielle, la plaçant en concurrence avec Tencent et Baidu en Chine. En Juillet, elle a également dévoilé le Tmall Genie X1, l’enceinte connectée, concurrente d’Amazon Echo sur le marché des assistants numériques.télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source: qz.com

Pour aller plus loin: