74% des Européens ne réduiront pas leurs achats en ligne

Publié le 16 juin 2021 | 2 min de lecture

Trois consommateurs européens sur quatre (74%) déclarent qu'ils conserveront le niveau d'achat en ligne qu’ils ont développé pendant la pandémie, ce qui signifie qu'ils ne réduiront pas leurs activités de e-commerce maintenant qu'ils peuvent à nouveau faire des achats dans les magasins physiques. Il semble donc que le passage au commerce électronique soit là pour rester.

Durant les périodes de confinement de l'année dernière, 96% des consommateurs européens ont fait leurs achats en ligne. C'est une augmentation par rapport aux 60 % de l'année précédente. Et il semble que le passage aux achats en ligne soit là pour rester. En effet, 74% des consommateurs déclarent qu'ils n'ont pas l'intention de réduire de manière significative leurs achats en ligne maintenant qu'ils peuvent à nouveau accéder aux magasins physiques.

Des e-commerçants non préparés à la montée en puissance des paiements transfrontaliers

C'est ce que montre le rapport "The New State of Retail", publié par Checkout.com, qui porte sur plus de 10 000 consommateurs et 500 commerçants en ligne. L'une des principales conclusions est que 43% des commerçants ont déclaré ne pas avoir été préparés à l'explosion des paiements transfrontaliers en Europe l'année dernière. Ils n'avaient pas mis en place les méthodes de paiement nécessaires pour répondre à la demande des nouveaux marchés européens. Cela a entraîné une perte de revenus.

Ne manquez pas notre article : Europe : les frais de livraison sont le facteur le plus important dans le choix d'un magasin en ligne

 

Une forte demande de nouveaux moyens de paiement

Parallèlement, 80% des consommateurs s'attendent à payer en utilisant de nouvelles méthodes de paiement telles que "Buy Now Pay Later", la crypto-monnaie et les portefeuilles numériques. Et 30 % d'entre eux déclarent vouloir essayer activement de nouveaux modes de paiement, suite à leurs expériences de paiement numérique l'année dernière. Un consommateur sur huit a utilisé une nouvelle méthode de paiement numérique pour la première fois.

80% des consommateurs s'attendent à utiliser de nouveaux moyens de paiement tels que le "Buy Now Pay Later" ou la crypto-monnaie.

new_payment_methods© Checkout.com

Ne manquez pas notre article : Le e-commerce européen a été multiplié par deux, voire trois pendant la pandémie

 

Des points faibles concernant la performance en matière de localisation

Le rapport se penche également sur les opportunités pour les commerçants en ligne. Les paiements localisés devraient permettre d'optimiser les revenus, mais il existe encore quelques points faibles en matière de localisation, selon Checkout.com. Par exemple, 74% des commerçants en ligne ne proposent pas toutes les pages de paiement dans la langue locale. Et deux sur trois n'offrent pas de méthodes de paiement locales dans tous les pays qu'ils desservent.

Et 83% des commerçants en ligne n'ont pas d'accès direct à un acheteur local sur chaque marché clé dans lequel ils opèrent. "Cela peut avoir un impact négatif sur les taux d'approbation", suggèrent les auteurs.

Analyse comparative de l’utilisation de la fonction de recherche dans l’e-commerce  et de ses apports  dans les différents secteurs du commerce.

Source : ecommercenews.eu

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail