janvier 13, 2020 trends

7 façons dont le Big Data aura un impact sur le e-commerce en 2020

Subscribe to Email Updates

L'essor du e-commerce a généré une avalanche de données. Cependant, seule une fraction de celles-ci est utilisée. Cela va probablement changer. En 2020 et au-delà, les commerçants utiliseront de plus en plus de données pour améliorer leurs activités tout en protégeant la vie privée des consommateurs car les data sciences s'améliorent en matière de standardisation et d'analyse.

Le e-commerce sera impacté. Alors, voyons donc quelles sont les prévisions de Practical E-commerce pour 2020 concernant le Big Data et son influence sur le e-commerce.

Des boutiques online personnalisés

La fusion de l'historique de recherche et d'achat des clients et des visiteurs similaires créera une expérience d'achat beaucoup plus personnalisée. Cela se traduira par des taux de conversion plus élevés et davantage d'opportunités de ventes croisées.

Ne manquez pas notre article : La personnalisation de l'offre dans le retail : pourquoi est-elle incontournable ?

Un marketing personnalisé

Le marketing sera de plus en plus sophistiqué. Les commerçants enverront de multiples variations d'e-mails en fonction des segments de clientèle. Par exemple, si un client n’achète que des t-shirts, l'envoi d'une offre pour des pantalons sera probablement inefficace. De même, les clients qui n’achètent que des produits à prix réduit ne répondront probablement pas à une offre au prix fort. Le marketing auprès des deux types de clients nécessite la collecte et la segmentation des données.

Ne manquez pas notre article : 4 leçons marketing que nous pouvons tirer du succès de Depop

Une automatisation accrue

L'automatisation des tâches répétitives permet non seulement d'économiser des ressources humaines mais cela améliore également l'expérience client. Un exemple est l'utilisation de chatbots pour le service client, ce qui peut améliorer la précision et le temps de réponse. Gardez cependant à l'esprit que toutes les tâches ne sont pas candidates à l’automatisation ; beaucoup ont des variations qui nécessitent une intervention humaine.

Ne manquez pas notre article : 35% des consommateurs veulent plus de chatbots sur les sites e-commerce

Plus de ventes transfrontalières

La traduction automatisée des langues et des devises, l'expédition simplifiée et les options de paiement locales aideront les e-commerçants à pénétrer les marchés mondiaux avec peu d'investissement. Même les personnes exerçant le métier de traducteurs (comme sur Fiverr) deviennent moins chers. Les plates-formes d'expédition et les plugins peuvent, quant à eux, calculer au moment du paiement le coût d’acheminement mondial exact.

Ne manquez pas notre article : Top 20 des marketplaces transfrontalières en Europe

De meilleures prévisions

Les outils de Business Intelligence peuvent désormais prévoir les ventes, optimiser les prix et prévoir la demande en détail. Il en résulte des quantités de stocks plus faibles et des promotions ciblées en fonction de la demande d'un produit. Les entreprises peuvent aller plus vite sans dépenser beaucoup d'argent.

Ne manquez pas notre article : [e-commerce] les entreprises freinées par les défis de la supply chain

Plus de recherches avec les médias sociaux

Les spécialistes du marketing se concentreront sur la compréhension du client et de son comportement en tirant parti des données massives et publiques sur les sites de médias sociaux. Les commerçants passeront de l'utilisation des scores de promoteur net et d'enquêtes à l'analyse d'informations qualitatives et quantitatives. Les commerçants peuvent commencer par classer manuellement les opinions des clients et des prospects sur les produits, les types de produits et  l'entreprise dans son ensemble. Au fil du temps, ces données peuvent être agrégées pour obtenir des informations continues.

Ne manquez pas notre article : La frontière entre médias sociaux et e-commerce commence à disparaître

Plus de lois sur la vie privée

Les gouvernements du monde entier imposent des lois strictes en matière de protection de la vie privée sur la collecte et l'utilisation des données des consommateurs. L’Europe, la Corée et la Californie en sont des exemples. D'autres viendront sans aucun doute. Les commerçants devront dédier plus de budget en frais juridiques, en employés (tels que les responsables de la conformité des données) et en consultants.

Ne manquez pas notre article : Les sites de e-commerce en Europe touchés par le RGPD

New call-to-action

Source : practicalecommerce.com

Vu dans cet article :