mars 25, 2020

4 façons dont le contenu généré par l'utilisateur aide les e-commerçants à augmenter leurs ventes

Subscribe to Email Updates

Déverrouillez votre téléphone, appuyez sur l'application de l'appareil photo et prenez une photo des objets devant vous - ça y est, vous venez de créer du contenu généré par l'utilisateur (ou UGC pour User Generated Content en anglais) !

Qu'il s'agisse d'un instantané de votre déjeuner ou d'un Snapchat de votre dernière séance shopping, l’UGC est en train de modifier l'industrie de la publicité et du marketing. De la célèbre débâcle de Peloton, l'année dernière, due à du contenu généré par les faux utilisateurs, à d'autres applications plus ingénieuses de sociétés telles que Smile Direct Club, Hello Fresh et même Target, l'UGC devient une arme de choix presque omniprésente lorsqu'il s'agit de marketing direct aux consommateurs (D2C), pour qui cherche à se connecter (et à vendre) aux Millennials et à la Génération Z.

Ne manquez pas notre article : Étude : les faux avis clients pèsent lourdement sur le e-commerce

Les annonces basées sur le contenu généré par les utilisateurs reçoivent des taux de clics quatre fois plus élevés et une baisse de 50% du coût par clic par rapport aux annonces moyennes.

"L'UGC a permis d'égaliser les chances des spécialistes du marketing ces dernières années. Désormais, quiconque possède un bon produit et quelques super-fans peut rivaliser avec les plus grands sur les canaux d'acquisition, en se disputant (et en convertissant) les mêmes clients que les sociétés cotées en bourse », explique Kirsten Baumberger, fondatrice et directrice des partenariats chez minisocial.io, une plateforme UGC basée à New York. La société travaille avec les principales marques de e-commerce ainsi qu'avec des entreprises du Fortune 500, notamment DoorDash, Native, Pattern Brands et JAJA, sur où et comment déployer le contenu généré par les utilisateurs et comment le produire en premier lieu.

Kirsten Baumberger s'intéresse à la manière dont les tendances en matière de contenu généré par les utilisateurs sont exploitées par les marques, grandes et petites, sur leurs canaux de commercialisation.

L’utilisation organique des réseaux sociaux

Ces dernières années, l'utilisation de photos de clients sur des sites sociaux est devenue courante, la majorité des marques s'appuyant de plus en plus sur ces dernières pour raconter les histoires de leurs communautés tout en récoltant les avantages d'une plus grande portée et d'un plus grand engagement. Aujourd'hui, plus de 86% des entreprises utilisent le contenu généré par les utilisateurs dans le cadre de leur stratégie marketing. Et lorsque les utilisateurs créent et partagent du contenu sur les réseaux sociaux, les entreprises obtiennent un engagement supérieur de 28 % par rapport aux messages standard de l'entreprise.

«Si votre entreprise essaie activement de produire des UGC via des micro influenceurs, assurez-vous qu'ils comprennent l’ambiance de votre marque en partageant des documents tels qu'un mood board de la marque et un guide de style photo avant de créer le contenu. Ainsi, non seulement les photos des influenceurs seront cohérentes, mais vous pourrez utiliser leurs photos sur vos propres médias sociaux et votre site web. Notre priorité numéro un, lorsque nous associons un influenceur à une marque est l'alignement créatif." partage Kirsten Baumberger.

Ne manquez pas notre article : [INFOGRAPHIE] Les Réseaux Sociaux et l'e-commerce

L'acquisition de clients

Selon un rapport Ipsos, les Millennials et la génération Z réagissent massivement mieux à l'UGC qu’aux médias traditionnels, la trouvant plus fiable.

Les entreprises peuvent constater une augmentation de 29% de leurs conversions web lorsque leurs sites marchands présentent du contenu généré par les utilisateurs. Cela peut s'expliquer en partie par le fait que 70% des consommateurs tiennent compte des évaluations ou des notations de l'UGC avant de prendre une décision d'achat. Et au moins 41% d'entre eux liront de quatre à sept avis UGC pour obtenir des informations importantes sur un produit.

“Les marques avisées doublent déjà leur part d’UGC comme outil d’acquisition, c’est une tendance qui s’accélère depuis cinq ans, car les générations qui y répondent le mieux disposent d'un pouvoir d'achat de plus en plus important”, explique Kirsten Baumberger.

Ne manquez pas notre article : [États-Unis] Les Millennials font 60% de leurs achats en ligne

La preuve sociale

La preuve sociale est le concept selon lequel des individus copient le comportement d’autrui. Ce phénomène est responsable du "buzz" qui suit un succès. Et cela fonctionne ! Parce que le fait de voir les produits ou services utilisés par de vrais clients fournit une validation externe dans l'esprit des consommateurs potentiels. Ce qui était autrefois des témoignages est désormais diffusé sous forme d'histoires Snapchat ou Instagram, de publications sur les vlogs ou simplement de likes et de partages sur les réseaux sociaux.

“Si vous êtes comme moi, voir un produit dans un contexte réel peut faire toute la différence et déclencher la prise de décision d'achat”, commente Kirsten Baumberger. "J'ai converti plus de fois que je ne voudrais l'admettre lorsque j'ai parcouru les photos des clients sur West Elm, Framebridge, Adidas, etc."

L’utilisation de photos de clients dans les pages de produits est une autre tendance récente des spécialistes du marketing e-commerce qui cherchent à augmenter l'adhésion des consommateurs et à leur donner le petit coup de pouce supplémentaire qui les feront passer à l’achat. "La présentation de produits utilisés par de vrais clients peut aider à fonder l'offre d'une marque, lui donner un contexte supplémentaire et aider les clients potentiels à mieux visualiser comment un produit pourrait s'intégrer dans leur vie."

La preuve sociale permet aux entreprises d'intégrer la voix du client dans leurs messages marketing tout en renforçant la confiance des consommateurs potentiels.

Le développement de la communauté

"En fin de compte, nous considérons l'UGC comme un outil de développement communautaire. Récompenser vos super-fans pour leur publication sur votre marque encourage les autres à faire de même.” Il y a un pic de dopamine lorsque les marques qui interagissent avec leurs clients, cela est encore plus vrai lorsque les marques présentent des photos ou des vidéos de leur communauté.”

Kirsten Baumberger ajoute: “Même après toutes ces années, je suis toujours enthousiste lorsque je vois une marque republier ma photo."

New call-to-action

Source : forbes.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :