août 01, 2017

35% des consommateurs veulent plus de chatbots sur les sites e-commerce

Subscribe to Email Updates

Pour les commerçants, augmenter les revenus de leurs sites e-commerce est une bataille constante qui implique de mettre en place des processus précis comme optimiser le tunnel de conversion, les pages de paiement ou encore les Call To Action présents sur le site. Cela signifie aussi être ouvert aux nouvelles technologies et opportunités.

L’étude "2017 Chatbot report" publiée il y a quelques jours par l’éditeur de logiciels britannique Ubisend démontre que les chatbots sont une opportunité pour les e-commerçants de faire croître leurs revenus.

35% des consommateurs veulent plus de chatbots

Avant d’analyser le ROI des chatbots, il est important d’observer l'adoption de cette technologie par les consommateurs. Selon l’étude, le chatbot n’est pas simplement une mode mais bien une tendance réelle. Sur les 2 000 consommateurs britanniques interrogés, 35% ont déclaré vouloir que plus d'entreprises adoptent cette technologie. Pour être encore plus précis, 57% des répondants ont déjà eu recours à des chatbots et plus de la moitié en demande davantage.

Les consommateurs sont prêts à dépenser plus de £315 via un chatbot

Parlons conversion ! L’étude d’Ubisend indique que les consommateurs interrogés sont prêts à dépenser de l'argent tout en interagissant avec un chatbot. Les personnes ayant entre 26 et 36 ans seraient prêtes à dépenser en moyenne £481 et celles ayant entre 37 et 47 ans, £353.

Jusqu'à présent, les études sur les chatbots ont surtout porté sur l’aspect ludique d’une telle technologie. Cette enquête prouve que ces derniers peuvent faire bien plus que de divertir. Un chatbot, finement configuré et placé sur un site e-commerce peut être un nouvelle source de revenus. En effet, toujours selon l'étude, «un consommateur sur cinq (21%) au Royaume-Uni envisagerait d'acheter des biens et des services à partir d'un chatbot». Il s'agit d'une mine d'or pour les entreprises de e-commerce à la recherche de nouveaux moyens d'attirer l’attention de l’internaute, de le divertir et de le faire passer à l’achat. Il n'est pas étonnant que les géants tels que Walmart utilisent cette technologie pour améliorer le parcours d’achat de leurs visiteurs !

40% des consommateurs souhaitent des réductions et des offres promotionnelles

De nombreuses études ont annoncé la fin de l’email marketing. L'une des principales raisons pour laquelle les consommateurs disent de pas l’apprécier, c’est parce qu’ils estiment que leur contenu est peu pertinent et promotionnel.

Étonnamment, ce type de contenu serait plus apprécié par près de la moitié des personnes interrogées, s'il provenait d’un chatbot. Effectivement, lorsque le contenu promotionnel est envoyé via un canal que les consommateurs aiment utiliser, ces derniers semblent moins le considérer comme un spam. Ils l’estiment comme plus personnel et en phase avec leurs attentes.

Cette information est très importante pour les spécialistes du marketing e-commerce qui mettent tout en place pour maintenir le taux d’ouverture de leurs emails à 15%.  Désormais, ils peuvent cibler les clients à travers un canal qu'ils apprécient, qu'ils souhaitent utiliser davantage et sur lequel ils sont prêts à dépenser de l'argent.

Bien que certains e-commerçants pensent que les chatbots sont une mode, l’étude réalisée par Ubisend prouve le contraire. Et, les premiers sites e-commerce qui s'adapteront seront les premiers à profiter des bénéfices de ce nouveau canal !

télécharger enquête Toluna et Sensefuel 2016

Source: venturebeat.com

Pour aller plus loin: