2019 est saluée comme l'année des achats en ligne aux Émirats arabes unis (EAU). Alors que le marché du e-commerce prend de l'ampleur à l'échelle régionale et mondiale, les clients peuvent aujourd'hui mettre la main sur une vaste gamme de biens et de services de consommation, tous disponibles d'un simple clic.

Les Emirats arabes unis sont en train de devenir le marché du e-commerce à la croissance la plus rapide au Moyen-Orient et en Afrique du Nord (MENA), selon une étude menée conjointement par Dubai Economy et la société de technologie de paiement mondiale Visa, classée première dans le classement mondial de Forbes ‘World’s Best Regarded Companies’.

Les transactions en ligne aux EAU devraient atteindre 16 milliards de dollars (soit 59 milliards de dirhams) en 2019 et augmenter de 23% par an entre 2018 et 2022.

"En développant le secteur du commerce électronique dans les Émirats arabes unis, nous contribuons par là-même à stimuler la croissance économique et à étendre les avantages des paiements numériques aux résidents et aux entreprises du pays", a déclaré Shahebaz Khan, directeur général de Visa pour les Émirats arabes unis.

Voici, selon le rapport de Visa, les 10 principales raisons pour lesquelles le pays est un moteur du e-commerce dans la région :

1. Une pénétration numérique élevée

La croissance du e-commerce intervient à mesure que le numérique devient l'avenir des EAU. Selon les recherches de Visa, le taux de pénétration du téléphone mobile a atteint un record mondial de 210,9%. Les résidents des Émirats arabes unis font également partie du top 10 mondial concernant le temps passé sur Internet et les médias sociaux, avec une moyenne de sept heures et 54 minutes par jour. 

“Alors que le monde devient de plus en plus connecté et que la confiance des consommateurs dans les achats en ligne évolue, nous pensons que les dépenses des consommateurs via les plateformes de vente en ligne connaîtront une croissance significative dans les années à venir.” - a commenté Shahebaz Khan.

2. Les Digital Natives

La population des Émirats arabes unis comprend près de 30% de membres de la génération Y (nés entre 1981 et 1996) et une génération Z en croissance (née entre 1997 et 2012). Ces Digital Natives sont toujours connectés et recherchent des solutions à la demande et quasi instantanées. Leur désir d'expériences d'achat rapides et pratiques devrait accélérer l'adoption du shopping en ligne.

Ne manquez pas notre article : Génération Y :  Attitudes vis à vis des médias numériques et traditionnels

3. L’utilisation croissante des “Mobile Wallets”

Une forte pénétration des smartphones constitue la base de l’adoption du porte-monnaie mobile, et c’est une réalité depuis des années aux EAU, indique le rapport de Visa. Aux Émirats arabes unis, l’utilisation des portefeuilles mobiles a augmenté : de plus en plus de géants mondiaux tels que Google Pay, Samsung Pay et Apple Pay entrent en jeu, ainsi que des acteurs locaux tels que Etisalat Wallet et Beam Wallet, ainsi que des banques locales. Sur simple pression de leur smartphone ou de leur smartwatch, les résidents peuvent désormais payer dans les supermarchés, les hôtels, les grands magasins, les stations-service, les taxis, les cinémas et bien d'autres commerces.

4. Les actions du gouvernement

Les politiques gouvernementales proactives ont joué un rôle crucial dans l'instauration d'une culture numérique aux Émirats arabes unis et dans l'élimination de nombreux obstacles à la création d'une société sans argent liquide. Le commerce numérique et les paiements sans espèces ont été identifiés comme des priorités du gouvernement dans la Vision 2021 des Émirats Arabes Unis. Le gouvernement a mis en œuvre un certain nombre d'initiatives pour soutenir ces objectifs, telles que le système de protection des paiements. De plus, un gouvernement numérique, allégé, connecté, " sans papier, sans espèces, animé par des technologies de pointe et disruptives, qui définit aujourd'hui le gouvernement du futur ", fait partie de l'initiative Smart Dubai 2021.

5. La confiance dans les paiements numériques

Selon une récente enquête de Visa sur la perception des paiements numériques et des achats en ligne par les consommateurs aux EAU, 66% des personnes interrogées ont déclaré faire confiance aux achats en ligne et 70% aux paiements en ligne. "Les possibilités pour les commerçants, les institutions financières et les consommateurs sont énormes. Il est donc essentiel de continuer à renforcer la confiance des consommateurs et à améliorer l'infrastructure de paiement en ligne afin que ces derniers puissent bénéficier d'expériences d'achat plus transparentes, enrichissantes et sécurisées.” ajoute Shahebaz Khan.

Ne manquez pas notre article : Le paiement par reconnaissance faciale: une révolution est en cours

6. Les dépenses moyennes par transaction

Le client des Émirats arabes unis est l'un de ceux qui dépensent le plus en ligne. Dans la région du Moyen-Orient, de l'Afrique du Nord et de l'Asie du Sud (MENASA), les Émirats arabes unis représentent la plus grande dépense annuelle par acheteur en ligne, soit 1 648 dollars, avec une croissance prévue de 29,6 % d'ici 2020. Cette information est corroborée par les données des transactions Visa, qui montrent que les Émirats arabes unis conservent une bonne longueur d'avance en ce qui concerne la taille moyenne des transactions par rapport aux marchés du e-commerce, tant émergents que matures. La taille moyenne des transactions aux Émirats arabes unis est de 144 $ en 2018-2019, comparativement à 79 $ sur les marchés matures et 26 $ sur les marchés émergents.

7. Vers une société sans argent liquide

À première vue, les Émirats arabes unis semblent encore loin du compte avec 75% de toutes les transactions effectuées en espèces, mais le pays a déjà établi de solides fondements pour passer au numérique. Les Émirats arabes unis se classent au premier rang des économies régionales qui s'éloignent le plus rapidement de l'argent liquide.Les paiements par carte continuent d'y augmenter, atteignant 70% en 2018, contre 68% en 2017, selon le rapport de Visa. Au cours de la même période, le paiement en espèces à la livraison est passé de 22% en 2017 à 15% en 2018.

8. L’amélioration de la logistique

La logistique peut changer la donne pour toute entreprise de e-commerce. Heureusement, les EAU sont un point de convergence pour la distribution. Ses faibles coûts logistiques et sa superbe infrastructure en font un lieu idéal pour le développement du commerce électronique. Selon le rapport de Visa, le pays jouit d'un avantage en tant que plaque tournante mondiale de transbordement avec le port de Jebel Ali et l'aéroport international de Dubaï (le sixième aéroport de fret le plus fréquenté au monde), offrent un niveau élevé de logistique, selon le rapport Visa, ce qui en fait un important centre mondial de transbordement.

9. Une sécurité accrue

Les commerçants en ligne peuvent s'associer à des processeurs de paiement pour adopter des protocoles tels que Verified by Visa, qui consiste à envoyer à l'acheteur un mot de passe unique pour s'assurer que les paiements soient bien effectués par le propriétaire légitime du compte Visa.

10. Des opportunités d'achats numériques croissantes

Du côté des commerçants numériques, nous avons assisté à une croissance tant au niveau national qu’international, y compris à l’apparition d’un certain nombre de startups numériques offrant des expériences d'achat de classe mondiale via des applications mobiles. Parallèlement, nous avons également vu les commerçants traditionnels de tous secteurs passer au numérique et les marques mondiales ouvrir des services de livraison aux EAU, facilitant ainsi la commande et la réception des marchandises par les consommateurs.

New call-to-action

Source : gulfnews.com

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :