mai 23, 2019 Key Figures

15% des consommateurs britanniques utilisent la recherche vocale au moins une fois par semaine

Subscribe to Email Updates

Une récente enquête intitulée “Voice Search Readiness Report 2019” et menée par Uberall - start-up berlinoise, spécialisée dans le marketing digital local - auprès de 1 000 Britanniques révèle que 15 % des consommateurs britanniques utilisent désormais la recherche vocale au moins une fois par semaine.

Parallèlement, près des deux tiers (66 %) des répondants affirment n'avoir jamais utilisé la recherche vocale. Les 19 % restants se sont déjà adonné à la recherche vocale de façon irrégulière ou peu fréquente.

A noter également que 55 % des répondants estiment que la recherche vocale sera importante à l'avenir alors que les 45 % restants affirment le contraire.

L’étude se penche aussi sur les principales raisons pour lesquelles les Britanniques n'adoptent pas plus fréquemment la recherche vocale :

  • parce qu'ils n'y sont pas habitués (27%),
  • parce qu'ils estiment que ce n'est pas le moyen de recherche le plus efficace (19%),
  • parce qu'il pensent qu’elle n'est pas suffisamment précise (18%).

Environ 11 % des répondants du Royaume-Uni ont déclaré qu'ils n'utilisaient pas la recherche vocale parce qu'ils ne se sentaient pas à l'aise au moment de parler avec la technologie de l'Intelligence Artificielle. Le même nombre (11 %) a dit se sentir gêné au moment d’utiliser la technologie de reconnaissance vocale devant d'autres personnes.

"Nos recherches montrent qu'à mesure que les consommateurs s'habituent à la recherche vocale de produits dans leur vie quotidienne, il est plus probable que le taux d'adoption de cette technologie augmente ", explique Norman Rohr, vice-président directeur du marketing chez Uberall. "Cela a déjà été prouvé par l'accroissement des ventes de haut-parleurs intelligents et de la technologie vocale embarquée en 2018."

Ne manquez pas notre article : [Recherche vocale] Données et conseils pour adopter cette révolution

Lorsqu'on a demandé aux utilisateurs fréquents où ils utilisaient le plus souvent la recherche vocale, la plupart l'utilisent à la maison (52 %) ou dans la voiture car ils ne peuvent pas utiliser leurs mains (15 %). Parmi les autres réponses : lorsqu'ils se rendent à pied vers une destination. Ils l’utilisent également au travail, au restaurant, dans un magasin, un café ainsi que dans les transports en commun.

"La technologie de recherche vocale doit devenir plus “user friendly” avant de conquérir le cœur et l'esprit du grand public", explique Norman Rohr. À partir de ces résultats, les entreprises peuvent commencer à se poser des questions telles que : "Est-ce qu'un consommateur est susceptible de chercher mon entreprise lorsqu'il se rend vers une destination à pied ou en voiture ? ".

Les consommateurs à la recherche d'entreprises via la recherche vocale

Fait intéressant, Uberall a constaté qu'un tiers (33 %) des répondants du Royaume-Uni utilisaient - au moins une partie du temps - la recherche vocale comme moyen de trouver des renseignements commerciaux.

La raison principale invoquée par les utilisateurs pour expliquer leur manque d'adoption de la voix au moment de faire une recherche d'informations commerciales sur le web est le manque de dialogue naturel (18 %), suivi de près par le manque de résultats fournis pour la requête de recherche (14 %).

La recherche vocale est toutefois une grande opportunité pour les entreprises, leur permettant de devancer leurs concurrents.

Ne manquez pas notre article : Les commerçants doivent-ils (déjà) songer au commerce vocal ?

"La préparation à la recherche vocale est une opportunité évolutive pour les entreprises, leur permettant d'atteindre facilement plus de clients et d'améliorer leur présence en ligne" précise Norman Rohr. "Comme la technologie vocale s'améliore constamment et se répand dans nos foyers, nos lieux de travail et nos transports, il est probable que l'adoption ne va faire qu'augmenter. "

"Et, bien que “15 %” ne semble pas être un grand nombre d'utilisateurs réguliers, il s’agit tout de même d’une proportion importante de personnes que les entreprises n'atteindront pas si elles décident de négliger la recherche vocale ".

Livre Blanc, la recherche un sujet d'aujourd'hui et de demain

source : internetretailing.net

Vu dans cet article :

Pour aller plus loin :