Les élections européennes auront lieu du 23 au 26 mai, à une époque où le Brexit et la croissance de l'euroscepticisme sont des sujets brulants.  Ecommerce Europe, l'association paneuropéenne du commerce électronique souhaite des conditions de concurrence équitables pour le marché unique du numérique et formule 10 recommandations  [pdf] pour une meilleure industrie du e-commerce en Europe.

Parce que, comme le dit Ecommerce Europe : "Aujourd'hui plus que jamais, les décisions prises par les décideurs politiques de l'UE détermineront le succès des commerçants en ligne européens à l'échelle mondiale."

Il n'existe pas de règles du jeu équitables à l'échelle européenne ou mondiale

L'association Ecommerce Europe pense que le fait qu'il n'y ait pas de règles du jeu équitables au niveau européen ou mondial est un défi majeur pour le commerce électronique en Europe. "Il existe un risque de concurrence déloyale de la part d'acteurs souvent basés en dehors de l'Union Européenne. Car, le commerce électronique ne s'arrête pas aux frontières de l'Union Européenne, c'est un phénomène mondial."

C'est pourquoi Ecommerce Europe pense que l'Union Européenne devrait continuer à œuvrer en faveur d'une réglementation mondiale équitable pour le commerce électronique. Voici comment elle pourrait y parvenir.

1. Trouver une solution mondiale pour la fiscalité de l'économie numérique

"Le système fiscal devrait garantir des conditions de concurrence équitables afin que les entreprises soient imposées d'une manière égale, non discriminatoire et neutre.

Ainsi, les dirigeants de l'UE devraient faire pression en faveur des efforts internationaux et mettre fin aux discussions sur l'introduction de solutions unilatérales au niveau de l'UE ou au niveau national".

2. Faciliter un système de livraison de colis transparent et équitable

"Les flux de colis actuels sont mal adaptés au commerce électronique mondial. La voie postale est devenue le facilitateur de la contrefaçon, de la TVA et de la fraude douanière. Les décideurs politiques devraient introduire la traçabilité obligatoire pour tous les colis livrés par tout opérateur, condition préalable à tout marché unique numérique fonctionnel".

Ne manquez pas notre article : L’UE décide de nouvelles règles sur la livraison transfrontalière de colis

3. Garantir un environnement d'affaires en ligne équitable

"Les marchés du commerce électronique sont sans aucun doute les moteurs de la croissance européenne. L'UE doit trouver le juste équilibre entre ses intérêts et ceux des commerçants en ligne, en particulier les plus petits, qui dépendent encore plus des marchés".

4. Créer des règles uniformisées et simples, et mieux faire respecter la loi

"La réglementation actuelle est trop compliquée pour être comprise à la fois par les consommateurs et les entreprises, en particulier les PME. Alors que des règles simples signifient une conformité plus facile et meilleure pour les commerçants en ligne."

5. Créer des règles neutres à l'égard des différents canaux de distribution

"L'UE devrait créer des réglementations neutres sur le plan des canaux de distribution. Un magasin devrait être en mesure d'offrir facilement différentes combinaisons de ventes sans que les commerçants ne soient soumis à des charges législatives déraisonnables."

Ne manquez pas notre article : 24% des Européens dépensent plus en magasin grâce au Click & Collect

6. Mettre en place des mesures de protection adéquates pour les achats en ligne

"Les décideurs politiques doivent veiller à ce que des mesures de protection adéquates soient mises en place contre les cyber attaques, la fraude ou les produits dangereux, pour maintenir la confiance. Il faut continuer à surveiller l'évolution de la fraude dans les paiements en ligne, mais ne pas développer trop de paperasserie ni entraver l'innovation."

7. Bâtir un paysage novateur et concurrentiel pour les paiements transfrontaliers

"Pour favoriser les échanges transfrontaliers, l'interopérabilité entre les systèmes de paiement des États membres est essentielle. Il devrait y avoir une approche intégrale du marché des systèmes de paiement."

Ne manquez pas notre article : [e-commerce] Top 3 des méthodes de paiement par pays européen

8. Stimuler l'innovation et l'adoption de nouvelles technologies

"L'UE est toujours à la traîne par rapport à ses concurrents dans le développement de technologies telles que l'Intelligence Artificielle et la blockchain. Elle doit augmenter le soutien financier aux entreprises qui développent ces technologies."

Ne manquez pas notre article : les e-commerçants se tournent vers l’Intelligence Artificielle pour améliorer l'expérience des consommateurs

9. Affecter les ressources nécessaires à l'éducation numérique

"Il y a un besoin aigu de ressources humaines dotées de compétences numériques. L'UE doit investir dans les compétences numériques et les promouvoir, en commençant par l'éducation préscolaire et par des programmes d'apprentissage tout au long de la vie."

10. Stimuler la connectivité à travers l'Europe

"Certaines régions de l'Union européenne sont encore en retard. La livraison de colis y est un défi, et les achats et la vente en ligne s'avèrent difficiles en raison d'une mauvaise connectivité Internet. L'Europe doit allouer des ressources substantielles pour améliorer les infrastructures de transport et la connectivité rapide à Internet."

Ne manquez pas notre article : [Etude] Les différents comportements des consommateurs connectés

New call-to-action

Source : ecommercenews.eu

Vu dans cet article : 

Pour aller plus loin :