[États-Unis] Walmart annonce une croissance de son e-commerce

Publié le 20 nov. 2020 | 6 min de lecture

Tiré en grande partie par la croissance de ses activités de e-commerce, les ventes comparables de l’activité américaine de Walmart Inc. ont augmenté de 6,4% au troisième trimestre. Alors que l’activité en ligne de Walmart continuait de fonctionner à perte, C. Douglas McMillon, président et directeur général, a déclaré qu'elle "ne faisait que commencer".

Le bénéfice net de Walmart au troisième trimestre, qui s'est terminé le 31 octobre  s'est élevé à 5,14 milliards de dollars, soit 1,81 dollar par action ordinaire, en hausse de 56% par rapport aux 3,29 milliards de dollars, ou 1,16 dollar par action, enregistrés un an plus tôt. Le chiffre d'affaires net s'est établi à 133,75 milliards de dollars, en hausse de 5% par rapport à 126,98 milliards de dollars du troisième trimestre 2019.

Le bénéfice d'exploitation ajusté au troisième trimestre s'est élevé à 5,8 milliards de dollars, soit une hausse de 23 % par rapport aux 4,7 milliards de dollars de l'année précédente.

Walmart a attribué le gain de 6,4% à de nombreuses catégories clés, dont l'alimentation. Parallèlement, les ventes du e-commerce aux États-Unis ont bondi de 79% au cours du trimestre.

Ne manquez pas notre article : Comment se porte l'alimentaire dans l'industrie du e-commerce ?

L'impact des achats en ligne sur Walmart au cours du troisième trimestre a été souligné par Douglas McMillon lors d'une conférence téléphonique le 17 novembre, avec des analystes financiers.

"Avec l'apparition de l'épidémie de COVID-19, le monde de la vente au détail a fait un bond en avant, et notre capacité à nous adapter rapidement a été cruciale" Douglas McMillon

"Les changements de comportement des clients ont accéléré le passage au e-commerce et au numérique. Nous étions bien préparés pour surfer sur ces vagues compte tenu de nos travaux et investissements antérieurs. Notre pénétration du e-commerce et de l'omnicanal continue d'augmenter, accélérant les tendances de deux à trois ans dans certains cas. Nous sommes convaincus que la plupart des changements de comportement persisteront au-delà de la pandémie et que notre combinaison entre magasins physiques et capacités numériques émergentes sera la formule gagnante. Les clients voudront être servis de différentes manières, et nous sommes en mesure de leur faire économiser de l'argent, de leur proposer la variété de choix de produits qu'ils recherchent et de leur faire vivre l'expérience qu'ils choisissent sur le moment. "

Monsieur McMillon a déclaré que les résultats présentaient une croissance à la fois dans la collecte et la livraison ainsi que dans la vente directe à domicile, la plus forte croissance provenant de Walmart Marketplace, qui permet aux vendeurs tiers de répertorier les produits sur le site web de Walmart. Il a qualifié le lancement de Walmart + - un abonnement offrant des avantages tels que la livraison gratuite illimitée, des remises sur le carburant et la commande «scan & go» dans les magasins - de “pièce importante du puzzle”.

"Au fil du temps, nous évaluerons le programme par rapport à notre ensemble plus large d'actifs dans le but d'améliorer la proposition de valeur et d'approfondir nos relations avec les clients, y compris en gagnant une plus grande part de portefeuille", a déclaré McMillon.

John R. Furner, vice-président exécutif, président et PDG de Walmart US, a déclaré que la société avait doublé le nombre d'associés à 140 000 travaillant dans le service d’enlèvement pour le e-commerce.

"Et nous proposons de plus en plus d'articles dans le supercentre, disponibles pour l’enlèvement", a déclaré Monsieur Furner. "

Le supercentre, qui n'est pas qu'un format de vente au détail fantastique, c'est aussi, à certaines périodes de l'année, un centre de traitement des commandes. Nous avons jusqu'à 2 500 magasins qui expédient des marchandises pour le domicile".

Au cours de l'appel, Monsieur Brett Biggs, vice-président exécutif et directeur financier, a déclaré que les ventes de Walmart Marketplace avaient connu une croissance à trois chiffres et que le trafic de Walmart.com "avait été robuste, avec de solides augmentations des taux de répétition".

Interrogé par des analystes sur les pertes subies par l'activité e-commerce, Douglas McMillon a reconnu que le programme n'était pas encore rentable et a assuré aux investisseurs que la direction "garderait un œil sur le e-commerce en tant qu'activité".

"Mais aussi, souvenez-vous, nous avons tous ces autres leviers", dit-il. "C'est une entreprise omnicanale."

Plus généralement, il a déclaré à propos des investissements réalisés par l'entreprise dans le e-commerce et Walmart +: "Nous mettons en place un écosystème. Ces éléments sont connectés et je pense que Walmart + peut être utile à bien des égards, au fil du temps."

Il s'est montré particulièrement optimiste lorsqu'il a décrit la direction que prenait l'entreprise.

"Nous ne faisons que commencer", dit-il. "Nous avons fait des progrès… Nous avons beaucoup d’atouts et beaucoup de choses que nous pouvons faire pour améliorer l'expérience client et générer des revenus pour l'entreprise."

Ne manquez pas notre article : [E-commerce US] Amazon, Walmart et le reste des commerçants en ligne

Brett Biggs a ajouté que si l'activité e-commerce a continué à fonctionner à perte, les marges se sont considérablement améliorées.

En ce qui concerne l’activité alimentaire de Walmart, Monsieur Biggs a déclaré que les ventes se sont renforcées tout au long du trimestre. Il a attribué cette amélioration à l'augmentation des heures d'ouverture des magasins, à l'amélioration des stocks et à un positionnement prix fort.

"Nous continuons de constater une consolidation des déplacements et des paniers beaucoup plus importants au troisième trimestre, ce qui se traduit par une augmentation moyenne des tickets d'environ 24% et une diminution des transactions d'environ 14%", a-t-il déclaré. "Les transactions des clients ont commencé à s'améliorer après l'augmentation des heures d'ouverture des magasins, et nous prévoyons que cette tendance se poursuivra à mesure que nous prolongerons encore les heures d'ouverture des magasins ce mois-ci."

John R. Furner a déclaré que les ventes comparables de produits alimentaires étaient en hausse, dans une fourchette à un chiffre, et que la société avait gagné des parts de marché au cours du trimestre.

Expliquant les changements d'heures d'ouverture, il a déclaré que les magasins étaient désormais ouverts jusqu'à 22 heures, après avoir fermé à 20h30. au deuxième trimestre.

«Et dans certains endroits où nous nous sentions en sécurité, nous sommes allés jusqu'à 23 heures», a-t-il déclaré.

Monsieur Furner a déclaré que l'activité alimentaire de la société avait également été stimulée par une capacité améliorée à maintenir des stocks de produits adéquats. Il a déclaré que le secteur alimentaire n'avait connu qu'une légère inflation des prix "dans certaines catégories d'aliments".

"Mais aucun changement majeur n'est intervenu dans ce domaine", a-t-il déclaré. "Nos écarts de prix se sont creusés au deuxième trimestre… Nous avons constaté que nous avons vu moins de promotions sur le marché, et cela aurait été principalement dû au nombre de ruptures de stock que nous constatons au niveau national. Comme nous l'avons dit plus tôt, notre écart de prix par rapport à nos concurrents s'est creusé au deuxième trimestre et est resté important au troisième trimestre.

Un analyste a demandé à Monsieur McMillon si Walmart voyait à nouveau au "ravitaillement du garde-manger."

"Cela a vraiment tout à voir avec ce qui se passe avec les cas de COVID dans une communauté particulière", a-t-il répondu. "J'étais dans les magasins la semaine dernière et j'ai constaté des écarts d'un état à l'autre, d'un endroit à l'autre. Cela dépend simplement de la façon dont les gens se sentent à ce moment-là."

Ne manquez pas notre article : [Walmart] L'acquisition de Jet.com demeure le fondement sur lequel reposent tous les rêves e-commerce

Indépendamment du succès de Walmart au cours du trimestre, Douglas McMillon a déclaré que de nombreux fournisseurs de la société avaient été affectés par l'aggravation de la pandémie de coronavirus. Il a demandé l'aide du gouvernement fédéral.

"Nous sommes conscients que l'augmentation du nombre de cas exercera davantage de pression sur les petites entreprises qui ont été fortement touchées par la pandémie», a-t-il déclaré.

"Alors que divers gouvernements à travers le pays s'efforcent de maintenir la population en bonne santé, il sera impératif que les élus de Washington travaillent ensemble pour fournir l'aide dont de nombreuses petites entreprises ont besoin pour traverser cette nouvelle phase de la pandémie."

Il a ensuite adressé ses félicitations au président élu Joe Biden et a déclaré que la société était impatiente de travailler avec la nouvelle administration et les deux chambres du Congrès pour "faire avancer le pays et résoudre les problèmes au nom de nos associés, clients et autres parties prenantes. "

Au cours des neuf mois terminés le 31 octobre, le bénéfice net de Walmart s'est élevé à 15,6 milliards de dollars, soit 5,51 dollars par action, en hausse de 45% par rapport à 10,74 milliards de dollars à la même période l'an dernier. Les ventes nettes se sont élevées à 404,25 milliards de dollars, en hausse de 7% par rapport à 379,32 milliards de dollars.

E-book : la recherche, un sujet d'aujourd'hui et de demain

Source : meatpoultry.com

Crédit photo : walmart

Bérangère D'Henry

Bérangère D'Henry

Recevez la newsletter Sensefuel

Un concentré d’informations et de conseils autour du e-commerce et de l’expérience client, directement dans votre boite mail